Fiche épisode Star Trek Discovery 1x13:
Regarder Star Trek Discovery

russel 29/01/18 11:12 1     Partager sur Facebook
star_trek_discovery
Note moyenne de cet épisode: 14.5 / 20 (2)
Classement cette saison : 5
Inscrivez-vous et identifiez-vous pour donner votre avis.

Voir tous les épisodes


jorgio Network jorgio

14.0

Une série agréable à suivre bien qu'assez inégale.
Ma connaissance de Star Trek se limite aux 3 derniers films portant la marque de JJ Abrams donc je ne connais que le b.a.-ba.

Le plus gros point noir de cette série est l'écriture.
Certains épisodes apportent des questions très intéressantes sur la découverte de nouveaux mondes.
Et si ceux que l'ont découvrent dans notre "conquête" de l'espace souhaitaient qu'on les laisse tranquilles, par exemple.
Ceci permettant de griser un peu le tableau entre les rapports de force, Starfleet et les Klingons principalement.
Certains messages sont débordants de naïveté, en particulier concernant le tardigrade renvoyant directement à l'avant dernier épisode d'une saga portant "Star" dans son titre.
Sauf qu'à l'inverse de cette dernière, aussi écœurant de bons sentiments soit ce message (il ne faut pas faire de mal aux animaux...), on nous expose analyse, faits, propositions et solutions, rendant le tout passionnant à suivre et rendant la pilule bien moins difficile à avaler.

Du côté de l'entertainment, il y a plusieurs twists vraiment emballants tout au long de la saison permettant de redistribuer les cartes afin de conserver l'attention du spectateur.
Peut être même trop, serais-je tenter de dire. La volonté de scénaristes de surprendre, aussi noble soit-elle, peut avoir une certaine tendance à perdre le spectateur n'étant pas trop attentionné (Ok on se trouve où ? Mais je croyais que celui-là était mort...) et dénotant l'absence d'un fil rouge clair dans la saison.
Les maisons Klingons étant très présentes au début de la saison, disparaissent comme par magie par la suite par exemple (Plus assez de budget décor et maquillage ?).
Après, on n'échappe pas aux facilités scénaristiques de la recherche sur ordinateur quantique pour débloquer la situation. Bon, quand on a déjà vu, dans certains films d'actions, que la commande linux pour répertorier des fichiers permet d'accéder au serveur du FBI, on peut pardonner.

D'autres épisodes, en revanche, cassent complètement cette dynamique, par une écriture maladroite voire très paresseuse.
L'épisode sur la boucle temporelle, bien qu'apprécié par les critiques américaines (déclarer sa flamme en temps de guerre... pendant un slow... sous une boule de disco (very lol)..., c'est beau, c'est américain !) ne se raccorde pas du tout avec le reste de la série beaucoup plus sombre.
Celui ci parait plus être un épisode sorti de Farscape où Maldis aurait toute sa place (2*06 - Picture If You Will par exemple), même si, dans le registre humoristique, il en ai très loin.
L'épisode sur (désolé mais il faut le je le fasse... Graine de) Pavo supposé approfondir le background de M. Saru est très vide et ressemblerait plus à un épisode très moyen de Stargate SG1.

Je reste assez partagé concernant les acteurs. Ni très bons ni très mauvais.
La faute à l'écriture encore une fois. La série cherche à satisfaire tout le monde et ne le fait que partiellement.
Trop de travail d'écriture pour captiver le spectateurs par un ensemble de twists mais moins pour le background des personnages, quasiment tous réduits à de simples clichés.
Le commandant, l'héroïne (pourquoi elle ?), l'amoureux transi, le scientifique, la sidekick comique...
Certains acteurs ont un charisme naturel et s'imposent comme Michelle Yeoh ou Jason Isaacs absolument formidables et ce, dès leurs premières minutes. Quelle classe.
D'autres peuvent paraître plus fades comme Sonequa Martin-Green qui ne semble pas, par moment, à la hauteur de son rôle.
Un petit faible pour les seconds rôle attachants comme Stamets, Lilly et M. Saru (cet acteur n'en a pas marre d'être déguisé nom d'une pipe ?)

En dehors de l'écriture, c'est un quasi sans faute.
Costumes, maquillages, effets spéciaux, réalisation (même si les 2 premiers épisodes ont mis la barre très hautes, la suite est de bonne facture).

Conclusion, une série qui, malgré des défauts évidents, s'offre quelques fulgurances, belles promesses pour une saison 2 qu'il me tarde de suivre.



russel Network russel

15.0

Le Discovery redresse sérieusement du nez avec cet épisode clé au cours duquel pas mal de trucs se résolvent, à commencer par le retour un peu au pif de l'équipage dans sa dimension. Le souci étant que tout est très précipité, confus et pas toujours très crédible.

En tout cas on nous signifie définitivement le principe du counterpart même si le procédé est moins limpide que dans la série du même nom (mais en même temps c'est son principal fond de commerce). Pas saisi à quel moment le counterpart a été créé par ailleurs même s'il semble être de l'initiative de Lorca le facétieux.

Marrant et attendu le prolongement de contrat forcé du retour de Michelle Yeoh via son personnage double. Pas évident que Burnham ait eu une bonne inspiration tant l'autre version de Philippa est éloignée du Gandhi féminin initial. Au moins ça garantit plus d'action, parce que Yeoh régale dans la baston. A son âge elle fait encore le coup de pied retourné (french cancan) dans la tronche de dos, ça force le respect. Exit Lorca et à priori Tyler (no regrets), encore que allez savoir où Lorca est allé se perdre dans les spores, ils seraient bien capable de nous le faire réémerger un de ces quatre.

Globalement dans l'adversité, l'équipage s'est enfin montré un peu plus charismatique. Stamets notamment m'a fait un peu plus rêver dans son rôle de navigateur sporifique. Saru était aussi un peu moins sur la défensive donc plus fréquentable. On va peut-être finir par obtenir une team décente?

On nous laisse désormais avec un possible paradoxe temporel en ligne de mire. Attention parce que ça aussi c'est assez casse gueule comme exercice en règle générale...




Rejoindre Forom Envie de rejoindre la communauté Forom ? Inscrivez-vous en moins de 30 secondes ou identifiez-vous ! Communaute Forom
Fermer