Fiche épisode Homeland 8x12:
Regarder Homeland

russel 27/04/20 4:54 1     Partager sur Facebook
homeland
Note moyenne de cet épisode: 20.0 / 20 (2)
Classement cette saison : 1
Inscrivez-vous et identifiez-vous pour donner votre avis.



liamv Network liamv

20.0

Je note la saison entière

Très bonne conclusion. Très peu de longueurs avec les personnages secondaires. On a même retrouvé la tension style "24" qu'il y avait dans les 3 premières saisons et que l'on retrouvait peu dans les saisons suivantes.
Une des rares séries de cette décennie passée qui aura gardée une constante niveau qualité avec Ray Donovan, peut être 2 moins bonnes sur les 8 saisons, mais j'ai passé du bon temps sur cette série.






russel Network russel

20.0

Prendre son temps, c'est une marque de bon sens quand on souhaite conclure décemment une série. Donc bravo aux showrunners de Homeland qui n'auront pas loupé leur sortie avec ce final admirable qui réussit bon nombre de ses revirements sans trop sacrifier à la vraisemblance et surtout sans tomber dans le partisanisme simpliste. Car non, Homeland n'est pas une bête série patriote, depuis le départ elle n'aura cessé de questionner les limites de la raison d'état, on revoit d'ailleurs Brody et ce n'est pas par hasard puisque finalement Carrie par son cheminement finit dans une position semblable de traître à son pays. Une Carrie snowdenisée réduite à fuir comme une voleuse par la Syrie en compagnie de son russe préféré pour échapper à l'axe américano israélien. Snowden, le réfugié en Russie qui fait une apparition sur le mur du nouveau bureau de Carrie, mais qui lui en revanche ne rempilera pas pour le service. Et il y a quelque chose de beau dans ce binôme Carrie Saul qui parvient à se ressouder pour la cause alors qu'ils avaient pourtant franchi les limites de l'impardonnable. Tout est relatif dans ce monde liquide mondialisé. Il n'y a pas de gentils (juste des gens qui font leur boulot), pas de méchants (le crétin neo con John Zabel ne valait pas mieux que les gros boeufs du GRU russe) et ça c'est quand même une bouffée d'air frais dans la série américaine.

Homeland à certaines périodes a connu des creux quand il a fallu se passer de l'intrigue Brody, louchant sur la recette du spectaculaire improbable (époque General Jamie McClendon). Il y avait la tentation de la formule 24 pour continuer à attirer l'audience. Mais on s'est bien recentré dans le pur show d'espionnage. Et c'est marrant parce que lorsque Anna Pomerantseva tombe fortuitement sur la boite noire (rouge), je me suis dit que l'espionne allait la subtiliser de façon rocambolesque au moment le plus critique. Et on a bien évidemment évité cette facilité pour privilégier une alternative plus terre à terre (encore que Carrie qui file en Israël un peu sans encombre vu sa position mais probablement avec l'aide diplomatique des russes).

Bref, c'était chouette. Un beau départ qui n'insulte pas l'intelligence et qui défie réellement les conventions. Adieu Carrie Mathison et je souhaite à Claire Danes de pouvoir rebondir sur autre chose, sachant que sa carrière s'est très axée sur ce rôle depuis le début de Homeland.




Carrie, Saul, merci pour ces 8... par Foreverbx Network de Foreverbx 21:06 le 13/05/2020

Carrie, Saul, merci pour ces 8 saisons !
Homeland ! Quelle série !!

Rejoindre Forom Envie de rejoindre la communauté Forom ? Inscrivez-vous en moins de 30 secondes ou identifiez-vous ! Communaute Forom
Fermer