Fiche Jurassic World Dominion:

jorgio 12/06/22 7:01 4     Partager sur Facebook
jurassic_world_dominion
                         
Note moyenne de cet épisode: 7.0 / 20 (1)
Inscrivez-vous et identifiez-vous pour donner votre avis.

jorgio Network jorgio

7.0

Critique du C'est assez !!

A tous ceux qui lisent cette critique. C'est un SOS du Pathé Bellecour de Lyon.
Mon cerveau s'est enfui de ma boîte crânienne à la fin de la séance en me traitant d'irresponsable. Je ne peux plus bouger.

N'attendant pourtant rien de ce type de film, celui-ci est, malgré tout, un spectaculaire ratage dénonçant une industrie franchissant un cap dans le "je-m'en-foutisme" de la fabrication de ses produits.
Une ode malhonnête au fan service n'étant qu'un vulgaire nuage de sauterelles destiné à masquer la vacuité du scénario.

La fin de Fallen Kingdom, second film appréciable de cette trilogie, était une porte ouverte sur la communion entre les dinosaures et l'espèce humaine.
Un postulat plutôt excitant qui avait pour but de relever une sauce devenue fade du fait de ses multiples exploitations cinématographiques.
Après un rappel de 5 minutes sur ladite situation, le film s'en battra les couilles à coup de cactus sur les 2h20 restantes et partira dans une direction confinant au navet sur pellicule.

Au menu avec des petits spoilers: un salopard... ein grosse salopppaaarrrrddddd a commis une erreur qui va condamner l'espèce humaine et va nier sa responsabilité (et ne rien faire aussi !). Le rapport avec les dinosaures ? Prout ! Rien compris. Il faudrait revoir le film mais j'ai arrêté le sado-masochisme avec mes études et ma sociabilité.
L'objectif primaire de cette mélasse alambiquée comportant des services secrets français (Repose en paix Omar Sy ! Tu étais un bon acteur !), du marché noir de dinosaures à Malte, un méchant qui fait des gestes avec ces bras et tape une chaise quand il est pas content ("Peut-être imite-t-il un dinosaure ?" cf. Un inconnu partageant mon supplice !), est de faire rencontrer les fossiles de la 1e trilogie et les concombres de la seconde.
"Vous êtes Alan Grant !". "Et vous êtes le dresseur de Raptor !": un dialogue rondement mené au sein d'un climax (dans une pièce sombre avec une lumière triste !) qui fera probablement sauter les braguettes.

Le plaisir de retrouver les personnages de notre enfance serait intact si la réalisation était à la hauteur de l'événement.
Surprise ! Le réalisateur, de titre uniquement, Colin Trevorrow, a régressé au rang de tâcheron voire de criminel du 7e art avec son compère Jon Watts, caméraman amateur de "Spiderman Far From Home".

Filmant les péripéties de ses héros (complètement cons au demeurant comme au demeuré) STOP !
Chris Pratt court sur un lac gelé poursuivi par un dinosaure à plumes qui veut son Big Mac. Un petit trou est devant Chris Pratt.
Solution 1: Chris Pratt contourne le petit trou en courant.
Solution 2: Chris Pratt saute au dessus du petit trou et, comme il est gros le Chris, il pète la glace et se trouve dans l'eau glacée.

Je reprends.
Filmant les péripéties de ses héros (complètement cons au demeurant comme au demeuré), Fernand Trepied de son état, se prendra constamment les pieds dans le tapis de son exécrable réalisation, confondant rythme et précipitation et ne parviendra jamais à glorifier ni ses acteurs ni ses bêtes (à l'exception d'un dinosaure aveugle, maigre consolation !).
Un rendez-vous manqué entre des acteurs désinvestis par la bêtise de leur script et ne venant probablement que récupérer leur chèques pour payer leur tiers provisionnel ou éviter de finir dans des hôtels masochistes et criminels appelés EHPAD.


Pour résumer, ce film est un doigt d'honneur de l'industrie hollywoodienne au public se reposant sur sa marque jurassique pour vendre du caca en masse. Un film a éviter d'urgence pour l'amour du 7e art.

Malcolm avait raison: comme la vie, j'ai pu trouver mon chemin pour rentrer chez moi.
Cependant, il avait raison sur un autre point aussi: "C'est vraiment un gros tas de merde !".




J'ai bien ri. par Lukahood Network de Lukahood 05:18 le 13/06/2022

Avatar lukahoodJ'ai bien ri.
Ce film est une insulte à la gueule des spectateurs. Tu es encore trop bon dans la note

Merci pour ta critique Jorgio.... par Shingo33 Network de Shingo33 08:50 le 13/06/2022

Merci pour ta critique Jorgio. A coup sûr, elle m'aura fait passer un meilleur moment que cet ultime opus jurassique.
Grand amateur des 2 premiers, plus septique sur les 2 de Chris prat, et grand déçu du 3eme de la 1ere trilogie. La logique serait donc respectée :
Trilogie 1
- film 1 : excellent
- film 2 : très bien
- film 3 : mediocre /nul
Trilogie 2
- film 1 : bien
- film 2 : moyen
- film 3 : bouse ^^
Au moins la bande annonce a été bien faite, puisqu'on devine le navet rien qu'en la regardant. Aucune surprise (genre comme sur le dernier spiderman), puisque tout y est révélé.

Et dire qu'à l'époque le Jurassic... par Lukahood Network de Lukahood 08:58 le 13/06/2022

Avatar lukahoodEt dire qu'à l'époque le Jurassic Park le monde perdu avait eu des critiques mitigées, style un Spielberg moyen...C'est du David Lean à côté de ce film, et on a beau dire la séquence du van suspendu dans le vide avec le craquement de la vitre arrière m'avait bien plu à l'époque. Cette scène écrase à elle seule le "film" de Judd Apattow euh Trevor machin...

J'ai bien ri aussi sur la notation.... par Bo0l Network de Bo0l 21:16 le 20/06/2022

J'ai bien ri aussi sur la notation. Merci!

Après il faut être un peu maso pour s'infliger ça... :-D

J'ai malgré moi vu le Falling Kingdom récemment (parce que je le projetais) et j'ai trouvé ce truc, que je ne qualifierais pas de film, de bouse intersidérale. Alors je n'imagine même pas celui-ci, même le trailer est pourri.



Rejoindre Forom Envie de rejoindre la communauté Forom ? Inscrivez-vous en moins de 30 secondes ou identifiez-vous ! Communaute Forom
Fermer